Presse

« L’envol », une invitation planante aux voyages métaphoriques, ou la grâce d’un spectacle transdisciplinaire

Voir l'article en entier

Il y a des spectacles qui impressionnent plutôt par leur forme, et d’autres qui éblouissent par le fond.

Il y a des spectacles qui jouent sur le plaisir de l’image artisanale, de ce qui est fait à la main, en direct, à vue, et d’autres qui déploient – parfois même avec justesse ! – des moyens technologiques modernes, notamment en termes de captation vidéo.

Il y a des spectacles qui charment par leur poésie, tandis qu’il y en a qui séduisent par leur intelligence.

Evidemment, le spectacle idéal est celui qui réussit harmonieusement la synthèse entre toutes ces composantes. L’envol est l’un de ces spectacles rares, qui parviennent à approcher cette quadrature du cercle, et qui laissent durablement leur marque dans le coeur du spectateur, pour avoir réussi à l’emmener très loin dans leur univers singulier.